Projet Corus – Baobab – Gestion durable des baobabs

Le projet Corus – Baobab du Centre de coopération internationale de recherche agronomique pour le développement, ou Cirad, a pour objectif de gérer de façon durable les baobabs et les écosystèmes à baobabs des îles de l’Océan indien.

Baobab à Madagascar

Il s’étend de 2009 à 2011 à Madagascar, Mayotte, Comores. Pour le cas de la Grande Ile, l’Université d’Antananarivo, le Centre national de recherche sur l’environnement, le Centre national de la recherche appliquée au développement rural s’en occupent. Corus, c’est la coopération pour la recherche universitaire et scientifique. Un consortium de chercheurs malgaches et français a été constitué afin de poser les bases scientifiques d’une gestion durable, adaptée aux spécificités biologiques des baobabs en prenant en compte les usages et les besoins des populations. Le projet consiste à connaître davantage la structuration de la diversité des baobabs, à déterminer le fonctionnement de ces espèces dans les écosystèmes, et à connaître les interactions entre l’homme et les baobabs.

La Grande Ile compte 6 espèces endémiques de baobabs du genre Adansonia. Cependant, ces espèces sont menacées par les exploitations humaines et la déforestation. La conservation et la valorisation de ces espèces patrimoniales et des écosystèmes, nécessitent la mise en place de modalités de gestion durable. Le projet en question rassemble une équipe multidisciplinaire basée à Mayotte, Comores et Madagascar. Il est axé sur la place et le fonctionnement biologique des baobabs dans les écosystèmes, la diversité génétique des baobabs, les relations des baobabs avec différentes autres espèces, les baobabs en tant que source de molécules utiles ainsi que les pratiques humaines, usages et représentations liées aux baobabs. A l’issue de ce projet, des publications scientifiques dans les revues internationales sont parmi les produits attendus. L’année dernière, le Centre de coopération internationale de recherche agronomique pour le développement a produit un film sur les baobabs, intitulé « les baobabs entre ciel et terre » et a reçu le trophée d’argent au festival Cinéscience de La Réunion en avril 2010. Le film documentaire montre comment les « Adansonia Grandidieri » peuvent être  localisés à l’aide d’images satellites, pour mieux les connaître aux fins de mieux les protéger.

Sur les 8 espèces connues au monde, 7 sont présentes sur la Grande Ile et 6 y sont endémiques. Véritables symboles de la forêt tropicale sèche, les baobabs  font l’objet de nombreux rites traditionnels. Ils sont toutefois menacés par la déforestation et les changements climatiques. Ainsi, assurer la conservation et la gestion durable des baobabs, est devenu une priorité.

Le pouvoir anti-vieillissement du baobab

Généralement, les personne qui atteignent la cinquantaine ont besoin de plus de vitamines et minéraux pour assurer les fonctionnalités nécessaire de l’organisme. En cas de carences ils sont susceptibles d’accumuler plus facilement les problèmes de santé et de fatigues passagères . Baomix, la pulpe de baobab peut les aider à franchir cette étape de la vie avec plus de sérénité.

La pulpe de baobab est l’une des plantes les plus riche en vitamines .On y trouve un complexe harmonieux de vitamine C, de vitamine A (bêta-carotène), vitamine B1 (thiamine),vitamine B2 (riboflavine), vitamine B3 (niacine), vitamine B6 Pyrodixine),vitamine E (tocophérol).

La vitamine A est nécessaire pour prévenir la cécité nocturne, favoriser une peau saine et combattre les infections.

La vitamine C est nécessaire pour maintenir la santé des gencives, aider à la cicatrisation des plaies, et faciliter l’assimilation du fer.

La vitamine E protège l’organisme contre les dommages des radicaux libres dans les cellules.

Calcium et vitamine D sont essentiels au maintien des os et des dents solides.

Les minéraux présents dans Baomix la pulpe de baobab sont abondant. On y trouve les principaux tel que le calcium, le cuivre, le fer, le potassium, le magnésium, le manganèse et le zinc.

Le calcium est l’un des minéraux les plus importants pour l’organisme . Il permet la croissance, le maintien et la reproduction du corps humain . Son action est nécessaire pour la coagulation sanguine, la transmission de l’influx nerveux, la contraction musculaire et la détente, pour assurer un rythme cardiaque normal, pour la stimulation de la sécrétion des hormone, l’activation des réactions enzymatiques, ainsi que d’autres fonctions, toutes ont besoin de petites quantités de calcium. Comme tout le reste du corps, les os vieillissent et leurs besoins en calcium sont accrus .

Après 50 ans, 1200 milligrammes de calcium sont nécessaires pour prévenir l’ostéoporose.

Il y a trois fois plus de calcium dans la pulpe de baobab que dans le lait.

La pulpe de baobab est plus riche en fer que la viande rouge, le fer aide à la formation de l’hémoglobine et la myoglobine qui transportent l’oxygène dans le sang et le muscle, il constitue également une partie de nombreuses protéines et enzymes dans le corps, il aide à améliorer la capacité mentale grâce à la stimulation de l’apport d’oxygène dans le cerveau.

Sa carence conduit à l’affaiblissement du système immunitaire.

La cataracte est un problème de santé majeurs. On estime que 45% des hommes et 48% des femmes de plus de 75 ans souffrent de la cataracte. Cette maladie est causée par l’accumulation à long terme des dommages des radicaux libres. Une étude récente suggère que le risque de cataracte peut être réduite de plus de 50% par supplémentation en vitamines C et E (500 et 400 UI / jour respectivement).la pulpe de baobab contient 10 fois plus de vitamine C que l’orange.

Une alimentation équilibrée en vitamines, minéraux et acides aminées peut aider à réduire l’impact des maladies courantes chez les personnes âgées et améliorer leur qualité de vie.

Baomix vous apporte un équilibre alimentaire qui vous aidera à conserver votre tonus.

Le fer, un oligo-élément essentiel

Les femmes et plus généralement les femmes enceintes ont des BESOINS accrus en fer . Le fer est un oligo-élément nécessaire au bon fonctionnement de notre organisme comme le cuivre, le zinc ou l’iode. Bien qu’une infime quantité soit nécessaire, les carences sont à éviter.

Pour une alimentation équilibrée en fer

Le fer contribue au transport de l’oxygène. Il entre dans la composition de l’hémoglobine qui transporte l’oxygène vers les différentes cellules de l’organisme.  Une baisse du taux de fer dans le sang provoque une modification du transport de l’oxygène sanguin.
Cette baisse de fer peut entrainer une baisse des performances intellectuelles, fatigue, gêne à l’effort, et dans les cas plus sévères, une anémie. L’organisme ne synthétisant par le fer, ce dernier se trouve dans notre alimentation.
Les besoins en fer
Un homme adulte a besoin de 10mg/jour de fer. Tandis qu’une femme adulte en nécessite 15 à 18 mg/jour. Taux qui augmente au cours de la grossesse. Ce qui explique les prescriptions quasi-systématiques  de compléments de fer aux femmes enceintes.
Où peut-on en trouver?
Le fer est apporté par l’alimentation mais selon la source, il est plus ou moins bien absorbé par l’organisme.
Il existe deux types de fer:
le fer heminique : d’origine animale, c’est le fer le mieux absorbé par l’organisme. On le retrouve dans la viande rouge, le poisson, les fruits de mer…D’où l’importance de consommer au moins une fois par jour un de ces aliments.
le fer non-heminique : d’origine végétale. Ce dernier est moins bien absorbé par l’organisme on le retrouve dans les légumes verts, les céréales complètes, les légumes secs…Et les épinards? Et bien il s’agit d’une légende car même s’ils en contiennent ils sont loin d’être l’aliment le plus riche en fer.
Pour un bon apport en fer, il faut donc manger chaque jour au choix à l’un des repas : de la viande (bifteck, boudin noir, abats…), du poisson ou des fruits de mer (palourdes, huîtres, moules…) car ceux-ci sont plutôt bien absorbés (10 à 30%).
Il est également conseillé d’éviter l’absorption de café ou thé juste après les repas car ces derniers perturbent l’absorption du fer. Mieux vaut les consommer en dehors des repas  .
Par contre les aliments contenant de la vitamine C aide à l’absorption du fer…pensez au brocoli
100gr de pulpe de baobab contribue à 50% de vos apports journaliers recommandés en fer car 100gr de pulpe de baobab contiennent 7mg de fer, ce fer est en plus facilement assimilé grace à la présence de vitamine C ( 300mg pour 100gr).
Teneur en fer de certains aliments :
Boudin noir cuit (100g)      14 mg
Foie volaille cuit (100g)     9 mg
Foie veau cuit (100g)           8 mg
Moules (400g)                         8 mg
Lentille crue sèche (100g) 7,5 mg
Pulpe de baobab                     7mg
Cœur bœuf cuit (100g)         7 mg
Jaune d’œuf (100g)               7 mg
Haricots secs (100g)            6,3 mg
Céréales complètes              4,5 mg
Bœuf rôti (100g)                    4,5 mg
Epinards (100g)                     3,1 mg
Pistaches (40g)                      2,8 mg
Petits pois frais (100g)          2 mg
Mâche (100g)                            2 mg
Thon rouge (100g)               1,5 mg
Chapon (100g)                       1,3 mg
Flocons d’avoine (30g) 1,15 mg

Découvrez les secrets de beauté du baobab

 

Avec Baomix, votre peau retrouve toute sa jeunesse

Baomix comme masque de soin est une une excellente source d’oligo-éléments qui contribue à nourrir et entretenir votre peau . La pulpe de baobab grâce à sa composition riche en vitamines, minéraux et antioxydant permet à la peau de lutter contre les effets du vieillissement .

Avec l’application de Baomix comme masque de soin votre peau est réparée, hydratée, nourrie et renforcée. Retrouvez toute la force du baobab et ses secrets de longévité dans un masque à la pulpe de baobab 100% naturel et 100% d’actifs végétaux qui laisse votre peau radieuse et rajeunie.

Notre pulpe de baobab est bio et sans additif. Elle convient tous types de peau

Utilisation: Mélanger 1 c. à café (5 g) de poudre de pulpe de Baobab Baomix avec une petite quantité d’eau et travailler jusqu’à obtenir une pâte légère, appliquer sur votre visage en une couche uniforme, laissez poser pendant 15 minutes et rincer à l’eau tiède. Utilisez 2 à 3 fois par semaine. Vous pouvez aussi l’utiliser pour le corps et les cheveux.