Boutique Biologiquement.comYoann le Couster champion de France avec Baomix

  Posté par baomix.com       1 commentaire
[Total : 2    Moyenne : 3.5/5]

Yoann, de retour des Championnats de France de vitesse 2012 à Arnas, nous fait revivre ici le déroulement des épreuves qui ont eu lieu les 26 et 27 Mai, sur le mur officiel de 13 mètres.

“Dès les runs de qualification, je mets un gros temps (5”50) ce qui me classe directement premier du classement provisoire.
Les tours s’enchaînent et se passent à la perfection, 6”17 en quart de finale, 5”49 en demi finale et pour couronner le tout l’établissement d’un nouveau record à 5”37 en finale qui me classe le premier au classement général !
Pour mémoire les minima pour les coupes du monde sont à 6”15, je vais donc devoir m’entraîner davantage pour représenter la France au niveau international.

Le 1er Juin , quelques jours après le titre national, je m’attaque à la coupe de France de vitesse de 2012, dont la finale se déroule à Echirolles sur le mur officiel de 13 mètres.
La fatigue se fait ressentir, les qualifications se passent bien avec un chrono de 5”86 qui me classe premier des qualifications. Les tours se suivent et s’enchaînent, j’ai une marge conséquente sur mes adversaires ce qui me permet de bien m’appliquer sur les duels sans chercher forcement un gros temps.
En finale, je me trouve directement confronté au vice champion de France en titre, pour lui ce sera donc une “ revanche” des Championnats de France.
Le départ sonne, je fais un excellent départ, je cherche à accélérer car Bassa me talonne de très près, nous tapons le buzzeur quasi simultanément.
Le résultat est très serré.
Je réalise un chrono de 5”39 et Bassa de 5”41!
Je remporte donc la dernière étape de la coupe de France et je m’offre la victoire au classement général ! “

Vidéo complète du championnats de France

Yoann fait quotidiennement confiance à Baomix pour la récupération lors de ses entraînements, il peut aussi mieux enchaîner les séances d’effort intense pour être au top au moment de ses compétitions.

“La prochaine compétition sera la coupe du monde de Chamonix. Avant cette échéance, il me reste beaucoup de choses à travailler : il faudra bosser encore plus physiquement, connaître la voie parfaitement, savoir mettre des runs à fond sans erreur, et avec l’aide quotidienne de la pulpe de baobab Baomix, je vais me donner tous les moyens pour y arriver et décrocher une nouvelle victoire.”