Boutique Biologiquement.comAvec Baomix Yoann le Couster nouveau recordman de France d’escalade de vitesse

  Posté par baomix.com       3 commentaires
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Dernier news de classement pour Yoann :

A la Coupe de France de Chambery le 11 février (voie non officielle), une voie qu’on ne connais pas et que personne n’a essayer auparavant, dès mes 2 runs de qualifications j’ai de bonnes sensations et me classe 2ème au provisoire. En quart de finale de me retrouve confronté à un Russe qui sans doute fait ses études en France et je remporte le tour asser facilement. En demi finale c’est beaucoup plus serré et je gagne mes 2 runs avec chacuns quelques dixièmes de seconde d’avance. En finale je me retrouve face à un copain qui s’entraine avec nous dans le groupe France et remporte mes 2 runs égalements de quelques dixièmes en faisant mon meilleur chrono de la compétition. Je remporte donc la 2ème étape de la coupe de France de Vitesse et est 1er du general coupe de France provisoire
Le 17 Février à eu lieu un Selectif France (sur la voie officielle) qui sera suivit le 18 et 19 d’un stage equipe de France, ce selectif se composera de deux compétitions (fictives). Ca ne se passe pas tout à fait comme prévu et j’enchaine erreurs sur erreurs surtout en haut de la voie qui fait que mes chronos tourne en 8 ou 9secondes avec BEAUCOUP TROP d’erreurs… du coup je dois assurer au moins des runs fluides et propres sans vouloir aller vite, je tappe donc deux chronos en 7″61, à la suite des ses chronos je décide de mettre le turbo mais rien n-y fait… encore et toujours des erreurs…. pour mes derniers run je me calme et n’essaye de ne pas trop mettre de puissance pour finir j’améliore le Record de France à 7″52 ! (qui était de 7″89 en juillet dernier).

Le 17 Mars à eu lieu la 3ème étape de la Coupe de France à Voiron (sur la voie officielle) j’ai dû m’entrainer serieusement face au problème que j’ai pu rencontrer 1mois auparavant au selectif. La compétition commence…. je décide de tout donner dès mes runs de qualifications, mais là le soucis ne se situait plus comme avant, mais sur le départ (impossible de faire un depart rapide et efficace)…. Je me retrouve 3ème des qualifications en 9″20 (pas terrible terrible), sur les runs suivant j’optimise à fond mes qualités de finisseur en laissant un départ moins rapide pour ne pas faire d’erreurs, les quarts et demis se passent bien, je gagnes ces duels sans vraiment de soucis en grimpant fluide. En finale je me retrouve face à un jeune Junior qui à dailleur remporter 1h avant l’étape en junior. Je ne me met pas la pression, négligeant mon départ, en haut de la voie petite frayeur en risquant de tomber, je ne lâche rien et continu les 2mouvements restants avant le buzzer…. RESULTAT : 7″94 ex-eaco !!!! (Guillaume est donc le 2ème Français à descendre sous les 8secondes et améliore le record de France junior. On doit faire un re-run pour nous départager, je reste calme et grimpe… pas trop mal mais pas parfaitement, le chrono me surprendra :je gagne la 3ème étape de la coupe de France en 7″58 !!! et conserve la 1ère place provisoire au classement général de la coupe de France.

La finale de la Coupe du Monde de vitesse à  Chamonix, a été l’occasion d’établir un nouveau record de France de vitesse sur le mur homologué.

Le 12 juillet dernier a eu lieu la Coupe du Monde d’Escalade de Vitesse à Chamonix, c’est l’une voir LA plus grosse étape de coupe du monde qui existe actuellement dans le milieu de l’escalade avec plus de 20 000 spectateurs. Ils étaient ce jour-là  6 à représenter la France, 4 Femmes et 2 Hommes, dont Yoann Le Couster nouveau recordman de France.

Partenaire et consommateur de Baomix, la pulpe de fruit du Baobab, le grimpeur français Yoann Le Couster a amélioré le record de France d’escalade de vitesse en passant pour la première fois en dessous de la barre des 8s.

Il bat ainsi l’ancien record de France avec un temps exceptionnel de 7 sec 52.

 

Avec Baomix Yoann le Couster nouveau recordman de France d’escalade de vitesse
Yoann le Couster est porté par son Baobab (logo Baomix sur le bas de son short), il consomme la pulpe de son fruit pour le ressort.

Yoann et tous les participants de l’équipe de France d’escalade se sont aussi très bien placés dans l’épreuve de cette Coupe du Monde d’ Escalade de Vitesse à Chamonix :

Chez les Femmes :

4ème Anouck Jaubert

6ème Margot Heitz (nouveau record de France Féminin à 9″81)

11ème Esther Bruckner

27ème Julie Michelar

Chez les Hommes :

23ème Yoann Le Couster (nouveau record de France Masculin à 7″89)

35ème Bassa Mawem

Yoann Le Couster est en phase de progression depuis  une intervention chirurgicale subite à l’épaule cet hiver. Il consomme tous les jours de la pulpe de fruit de Baobab Baomix pour revenir à son niveau et même dépasser ces performances.

Pari réussit quand on voit qu’il a réussi à imposer ce nouveau record de vitesse en dessous des 8second. Baomix l’a aidé à récupérer au plus vite toute sa puissance dans l’effort.

Yoann : « Pour ma part, de très bonnes sensations, actuellement je suis le seul et premier Français à être descendu sous la barre des 8secondes, je me suis senti vraiment en forme et je pense que je peux faire bien mieux ! Je vais m’entrainer pour dans tous les cas ! Et continuer à consommer quotidiennement de la pulpe de fruit de Baobab Baomix, pour la préparation et la récupération»

Baomix, des ressources micronutritionnelles adaptées aux besoins du grimpeur :

Comme tout aliment déshydraté, la poudre de pulpe de fruit de baobab offre une densité micronutrionnelle (concentration en vitamines, minéraux, oligo-éléments) bien plus importante qu’un fruit frais (de fait, à poids équivalent un fruit sec contient moins d’eau, donc davantage de « matière»).

Il s’agit d’une caractéristique particulièrement intéressante pour les grimpeurs, dont les besoins micro nutritionnels sont bien plus élevés que la moyenne.

Deux propriétés vraiment distinctives sont soulignées par l’AFSSA (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments) :

Une richesse remarquable en vitamine C : 1 cuillère à soupe de pulpe (15/20g soit la quantité journalière usuelle) couvre 100% des apports journaliers recommandés en vitamine C (60mg, c’est autant que 100g de portion comestible d’orange fraîche). La vitamine C, par ses propriétés protectrices, aide à lutter contre le stress oxydatif lié à l’entraînement intense.

Une teneur équilibrée en vitamines du groupe B (B1,B2,B3,B6) : les vitamines du groupe B dites « vitamines du sportif » sont impliquées dans le métabolisme des glucides. A ce titre, elles contribuent au bon approvisionnement du muscle en énergie. Leur renouvellement par l’alimentation doit être assuré en continu (boissons, solides…)

Priorité à la récupération

Beaucoup d’autres micronutriments sont présents dans la pulpe de fruit de baobab. En quantité certes moins significative (parfois même faible). Mais c’est cette diversité qui contribue à conférer au produit son statut d’aliment « de remise en forme générale ».

Un profil nutritionnel particulièrement adapté pour la récupération de 1er niveau post entraînement, surtout lorsque les pertes sudorales ont été importantes :

– Des oligo-éléments d’abord : phosphore, manganèse, zinc, fer…(0,5mg* soit 5% des AJR)

– Des minéraux : sodium, potassium, calcium (60mg soit 10% des AJR ; c’est quand même nettement moins que le lait)

– De la vitamine A (caroténoïdes) qui renforce le potentiel antioxydant du produit (en plus des flavonoïdes et autres polyphénols…)

Des acides aminés (mais très faible aux quantités usuelles de consommation*)

– De l’acide linoléique (oméga 6)

* aux quantités usuelles de consommation soit 1 cuillère à soupe par jour (15/20g)

3 réponses sur “Avec Baomix Yoann le Couster nouveau recordman de France d’escalade de vitesse”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *